Fondations.org

Commerce des oiseaux exotiques, Fondation Brigitte Bardot

16 janvier 2007

L’importation d’oiseaux exotiques représente un risque d’introduction et de propagation de maladies, telle l’influenza aviaire H5n1. En 2005, l’Union Européenne a décidé de suspendre l’importation des oiseaux sauvages, par principe de précaution. En octobre 2006, un rapport de l’Efsa (European Food Safety Authority) révèle une reprise du commerce d’oiseaux exotiques sauvages, représentant un réel risque pour la santé humaine et animale. A cela s’ajoutent, en novembre 2006, des inquiétudes concernant la santé et le bien-être de ces animaux.

La Fondation Brigitte Bardot intervient alors auprès des représentants nationaux (Ministère de l’Agriculture) et des autorités européennes pour demander l’interdiction définitive d’importer les oiseaux sauvages dans l’Union Européenne.

La Commission Européenne vient de voter la mise en place d’un nouveau règlement visant à empêcher toute importation d’oiseaux exotiques sauvages. Il entrera en vigueur le 1er juillet 2007. L’Europe a donc décidé de suivre les recommandations du rapport de l’Efsa et les revendications de la Fondation Brigitte Bardot en émettant ce nouveau règlement autorisant uniquement le commerce d’oiseaux exotiques nés en captivité et provenant d’élevages agréés.











Fondations.org