Fondations.org
Accueil

Gypaète barbu dans les Cévennes, Fondation 30 Millions d’amis

3 septembre 2014

La Fondation 30 Millions d’amis a suivi le sauvetage de ce gypaète barbu nommé Layrou, et nous donne de ses nouvelles.
Layrou, jeune gypaète barbu, a été victime d’un tir en juin 2014. Retrouvé grâce à sa balise GPS, puis opéré avec succès, ce vautour d’un an va bien, et a retrouvé la liberté fin août.
Cette espèce menacée fait partie d’un Plan national d’actions mené par le Ministère de l’Ecologie, et bénéficie à ce titre d’un programme de protection. Layrou a ainsi rejoint Jacinthe et Adonis, deux gypaètes plus jeunes lâchés en mai dernier sur le site de réintroduction lozérien.

Le jour de son envol, Layrou a été équipé d’un nouvel émetteur GPS, placé sur le bas du dos à l’aide d’un harnais. Cette balise permet de suivre et d’analyser ses déplacements, géolocalisés au quotidien sur le site de la LPO (Ligue de Protection des Oiseaux).
Au-delà du suivi de l’état de santé des jeunes, le programme vise à renforcer, sur le long terme, la diversité génétique des populations de gypaètes, réparties sur trois aires de répartition : les Alpes, les Grands Causses et les Pyrénées.

Le gypaète barbu, le plus grand rapace d’Europe, est aujourd’hui considéré comme une espèce menacée. Ses effectifs ont diminué du fait de la réduction de son habitat, de la raréfaction des ressources alimentaires et de la sensibilité de l’oiseau aux substances toxiques.
50 couples nichent en France, tandis qu’on en dénombre 160 dans toute l’Europe.



.
Fondations.org
Accueil NEWSLETTER CONTACT MENTIONS LEGALES EDITEUR COPYRIGHT VIE PRIVEE - RGPD PUBLICITE PARTENARIAT