Fondations.org
Accueil

Etude sur la mobilité professionnelle des jeunes, Fondation Entente Franco - Allemande (FEFA)

26 mars 2015

Pourquoi les jeunes Alsaciens ne cherchent-ils pas leur avenir professionnel en Pays de Bade ou en Suisse ? Devant un public nombreux, la Fondation Entente Franco-Allemande (FEFA) a présenté l’étude de Vincent Goulet, chercheur à l’université de Strasbourg, sur la mobilité professionnelle des jeunes Alsaciens du Haut-Rhin vers les pays limitrophes.

Cette étude, financée par différents partenaires privés et publics, dont la fondation, apporte certaines réponses à la question : Pourquoi le nombre de jeunes frontaliers est-il en recul depuis quelques années, malgré un fort chômage des jeunes dans le sud de l’Alsace ?
Cette étude vient compléter celle de l’Institut Franco-Allemand de Ludwigsburg, dont le directeur adjoint, Stefan Seidendorf, a rappelé les grandes lignes lors de cette présentation.

L’un des constats qui ressort des deux études, est le manque de connaissance du marché de l’emploi des pays voisins que sont la Suisse et l’Allemagne, malgré de grands efforts déployés par les professionnels du marché de l’emploi. Dans les interviews menées, il apparaît que les jeunes ignorent totalement les nombreux programmes transfrontaliers qui leur sont proposés dans le cadre de la formation et de l’orientation professionnelle. D’où la nécessité de repenser et de mieux cibler la communication sur ces programmes.

Si l’image de la Suisse et du pays de Bade est assez bonne chez les jeunes Alsaciens, force est de constater, comme l’a souligné Vincent Goulet, que ces connaissances restent encore assez superficielles. Il faut ajoutez à cela les habituels problèmes liés à la barrière linguistique et la peur de l’échec.
Ces deux études sont téléchargeables gratuitement sur le site de la fondation.



.
Fondations.org
Accueil NEWSLETTER CONTACT MENTIONS LEGALES EDITEUR COPYRIGHT VIE PRIVEE - RGPD PUBLICITE PARTENARIAT