Fondations.org
Accueil

Début de victoire européenne, Fondation 30 Millions d’amis

25 novembre 2006

C’est un des combats de la fondation, il dure depuis 8 ans. Fini les manteaux, les cols, les petits jouets en peau de chat ou de chien. La Commission européenne vient de proposer une interdiction totale du commerce de ces fourrures dans toute l’Union européenne.

Plusieurs Etats membres avaient déjà adopté une telle interdiction au niveau national. La France, avec un premier arrêté en 2003, a banni sur son territoire l’importation de peaux de chiens et de chats, mais le commerce n’était pas évoqué. Cet arrêté a été complété en janvier 2006 : désormais toute importation et commercialisation de ces peaux sont interdites dans l’Hexagone.

Cependant, des négociants profitent des disparités juridiques entre pays d’Europe pour introduire sur le marché européen des vêtements, des objets décoratifs ou des jouets fabriqués avec des fourrures d’animaux élevés en Asie.

"Nous prenons très sérieusement en compte ce que les citoyens européens veulent", a déclaré lors d’une conférence de presse, Markos Kyprianou, commissaire européen à la santé et à la protection des consommateurs. Celui-ci a reçu plus de 10.000 lettres et une pétition de 200.000 signatures, remise par la Fondation 30 millions d’amis, et réclamant une "réglementation européenne stricte interdisant l’importation, la production et la vente de peaux de chiens et de chats".

L’Union européenne vient de déposer une proposition de règlement afin d’interdire ce commerce dans tous les pays européens. Le sujet est désormais inscrit à l’ordre du jour des réunions.



.
Fondations.org
Accueil NEWSLETTER CONTACT MENTIONS LEGALES EDITEUR COPYRIGHT VIE PRIVEE - RGPD PUBLICITE PARTENARIAT